Les réalisations de l’année 2014

Depuis un an déjà, notre église est devenue un immeuble municipal  et elle n’est donc plus une église paroissiale.  Dès lors, le comité CSEN (Comité pour la sauvegarde de l’église Norbertoise) et le conseil municipal ont accompli un cheminement pour adapter l’église à sa nouvelle vocation.  Nous  aimerions rappeler certains faits ayant mené à cette acquisition.  La Fabrique de la Paroisse de St-Norbert et le Conseil Municipal  de St-Norbert étaient en négociation pour céder l’église de St-Norbert à la municipalité.  Une entente fut conclue pour partager les frais d’exploitation de l’église pendant 3 ans.  Un protocole fut ensuite signé entre les parties le 12 novembre 2013  et le décret du diocèse fut fait  pour le 15 novembre 2013 afin d’autoriser un notaire à faire la transaction de l’église. Le 9 mars 2014, la municipalité de St-Norbert devenait l’une des rares municipalités  propriétaires de son église ou le culte pouvait se pratiquer avec d’autres activités  conformes à la laïcité de la municipalité.  Nous aimerions vous présenter ce qui a été fait pour l’église.

Aspect  légal du comité CSEN ;
Nous avons constitué un comité municipal pour s’occuper de l’église.  Cette option a été choisie afin d’éviter d’avoir à créer une organisation à but non lucratif (OBNL) pour la gestion de l’église. Le comité  pour la sauvegarde de l’église Norbertoise  (CSEN) n’a pas d’obligation auprès des différents paliers gouvernementaux. CSEN est un comité municipal pouvant faire seulement des recommandations au conseil municipal qui prendra les décisions par résolutions aux séances du conseil.  CSEN  est composé de 3 élus municipaux, Guy Paradis maire, Annie Boucher conseillère, Yvon Laporte conseiller.  Le président d’honneur du CSEN est Jean-Pierre Ferland, le président  Martin Laporte, la directrice générale Mme Hélène Blondin, Michel Lafontaine est responsable des travaux à l’église et autres bâtiments et structures sur ce site, Hélène beaufort est en charge des activités de financement et Michel Laporte  représente les intérêts de la communauté chrétienne de St-Norbert dans le cadre des engagements faits entre la municipalité et la fabrique en 2013. Plusieurs bénévoles ponctuels sont aussi membres de CSEN et participent  aux différentes activités.   Concernant les activités organisées  pour le bénéfice de l’église, les profits serviront à l’amélioration et l’entretien de l’église.  CSEN n’a pas à gérer d’argent, c’est le conseil municipal et la directrice générale, madame  Lucie Poulette qui supervise cet aspect, laissant ainsi CSEN s’occuper à d’autres fonctions.

Les travaux faits depuis une  année :
Au printemps 2014, le terrain devant l’église était en mauvais état après les travaux de réfections du trottoir et du parvis.  Il fut décidé de  reprendre complètement le  terrassement  de la façade afin de refaire des  pentes  uniformes et de remettre du gazon neuf en semis.   La lumière au sodium éclairant la façade présentait un aveuglement pour les conducteurs provenant de la 347 Nord et nous avons décidé de la déménager  afin de ne plus nuire à la circulation.  Profitant des travaux,  nous avons aussi amené deux sorties électriques extérieures et deux sorties d’eau en plus d’une sortie électrique près du porte-drapeau.  Concernant l’éclairage de la façade,  nous sommes en évaluation  d’une solution qui pourrait plaire à tous.  Certains aiment l’éclairage de la façade alors que d’autres aimeraient un éclairage dans les fenêtres et les impostes…  quelle est votre opinion?    Nous avons aussi refait le chemin de pierre de la grotte car les racines des arbres avaient soulevé les pierres du chemin.  Les pierres ont été enlevées une à une et replacées sur un lit de poussières de pierre afin de redonner l’aspect original de ce dernier. Il y a eu un désherbage intensif entre les joints de pierres durant la saison afin de maintenir une belle apparence des lieux.
Le comité CSEN a débuté l’étude d’implantation d’une toilette universelle intérieure  pour l’église afin de se  normaliser en tant que bâtiment publique. Plusieurs idées ont été apportées afin de les présenter aux architectes devant nous faire des propositions. À noter qu’il faut un architecte pour ce type de travaux afin qu’ils soient conformes aux normes.
Nous avons organisé  les mariages civils dans l’église et nous avons été les premiers à en faire l’annonce dans les journaux avec le soutien  de monsieur Jean-Pierre Ferland.  Nous avons également organisé un brunch dans l’église avec Jean-Pierre Ferland comme président d’honneur.
Nous avons contacté l’entrepreneur général ayant fait les travaux sur l’église en 2012 afin de lui signaler un problème sur les portes neuves de l’église qui ne gardent pas leur finition. Le dossier devrait se conclure en mai 2015 lors d’une rencontre avec tous les responsables de ce dossier.
Nous avons demandé à un artiste local de créer deux statues pour combler les niches vides dans la façade de l’église. Les statues originales présentant des dégradations importantes, il avait été décidé de ne pas les replacer par souci de sécurité.  L’artiste Andy Bamba devrait nous présenter des esquisses et la fabrication de ces statues se fera, cet été, devant le public près de l’église. Nous avons obtenu des subventions pour nous aider dans ce projet.
Nous avons réparé le garage de l’église car une section de ce dernier était abimé et ne possédait pas de fondation pour supporter son lambris. Un nouveau plancher de béton fut coulé afin de donner une assise sécuritaire et une réparation de la charpente fut faite pour finaliser l’ouvrage. Il reste des travaux de réparation de la toiture qui seront faits au printemps.   Nous avons eu  des rencontres avec des promoteurs de spectacles afin de trouver une personne qui pourrait nous conseiller dans le domaine du spectacle convenant à la situation de l’église.   Nous avons enlevé six bancs sur un côté de l’église  afin d’évaluer la nature de la structure devant supporter l’installation de toilettes.  Ceci devait permettre aux architectes de mieux voir les conditions d’implantation d’une toilette universelle.   Nous avons nettoyé le sous-sol de l’église pour mettre un polythène coupe-vapeur sur le sol afin de diminuer les vapeurs d’eau présente dans l’air de l’église.  Nous n’avons constaté aucune condensation dans le plafond cet hiver malgré un mois de février exceptionnellement froid puisque le dernier record date d’il y a  115 ans.    Nous avons isolé la chambre de la fournaise et l’ensemble des murs du sous-sol de l’église car ces derniers n’avaient aucun isolant et étaient en contact direct avec l’extérieur. Nous avons changé la porte simple de la chaufferie afin de mettre une porte isolée. Nous avons recouvert les murs de la chaufferie avec un contre-plaqué afin de rencontrer la norme des assurances concernant l’uréthane giclée sur les murs. Une rampe et des escaliers sécuritaires seront faits pour accéder facilement à la fournaise.
Nous avons refait la plomberie interne en enlevant les vieux tuyaux d’acier galvanisés. Nous avons amené la plomberie nécessaire en prévision des toilettes que nous devrons installer.
Beaucoup de travaux sont encore à faire et le   CSEN remercie tous ses membres qui ont participé à ces corvées.  Le comité aimerait souligner que les activités organisées pour le bénéfice l’église, sont  le  moyen de nous aider à poursuivre notre démarche pour garder notre église et en faire un centre communautaire.   Votre participation est essentielle aux activités de financement de l’église et elle témoigne de votre intérêt à conserver notre église, en plus de donner un sentiment d’encouragements aux bénévoles qui investissent du  temps et de leur argent pour accomplir ce projet.

Donc, soyez nombreux à notre souper spaghetti du 11 avril prochain car nous avons besoin de votre coopération.  Merci de votre attention.

Les commentaires sont fermés.